Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Les jeunes mortes

Les jeunes mortes

Les jeunes mortes, Selva Almada, Métailié, 2015 (traduit par Laura Alcoba)...

Dans les années 80 en Argentine, des femmes meurent assassinées. Pour trois d'entre elles au moins, les coupables ne sont pas connus. Andrea 19 ans, Maria Luisa 15 ans et Sarita 20 ans sont donc sont mortes sans que leurs proches n'en sachent plus. Selva Almada, trente ans après décide de se lancer dans la recherche des responsables de ces crimes. Elle rencontre les parents des victimes, leurs amis, consulte même une voyante.

Récit glaçant qui met en lumière les violences contre les femmes en Argentine. Elles sont courantes, nombreuses et souvent impunies. Des menaces aux coups en passant par les viols et les meurtres, les corps des femmes argentines ne sont pas respectés par les hommes : plus de 1800 meurtres depuis 2008 ! Et lorsque l'on parle de femmes, il faut entendre jeunes femmes, dès 12/13 ans, elles sont embêtées, harcelées. Les victimes sont pauvres, des hommes riches aux puissants soutiens en profitent en toute impunité. Mais les jeunes femmes peuvent aussi être victimes de viols de la part d'un vieil oncle ou d'un cousin libidineux et/ou alcoolisé et désinhibé. La jalousie des hommes est totalement incompréhensible, ils peuvent passer à des actes violents parce que leur amie porte des tenues qu'ils jugent sexy, mais dans le même temps regarder avec insistance voire pire une autre fille habillée de la même manière et qui aura sans doute elle-même subi les foudres de son ami ou qui aura la chance d'en avoir un plus compréhensif : "Cachito était jaloux et il insultait sa petite amie à tout bout de champ, parce qu'elle se maquillait, parce qu'elle portait des vêtements moulants ou alors parce qu'il l'avait vue parler à un autre garçon." (p.45) Tout cela est tu, reste dans les maisons, ne s'ébruite pas, même si les parents parlent à leurs filles et leurs disent de se méfier. Néanmoins, tout se sait ou se devine : les viols domestiques, la protection financière d'une famille parce qu'un vieil argenté se tape l'une des filles, puis sa sœur plus jeune lorsque la grande aura passé la vingtaine, la prostitution pour subvenir aux besoins de la famille, les filles enceintes dès 14 ans, ...

Ce livre est terrible, je disais glaçant au début de ma recension, parce qu'en plus de parler de féminicide, l'auteure use d'un style froid, implacable. C'est un vrai travail de journaliste, un rapport clinique qui ne laisse pas respirer et qui enfonce le couteau bien profondément dans la plaie qu'est la violence contre les femmes en Argentine (et que l'on pourrait étendre de manière très large). Néanmoins, j'ai trouvé également ce récit un peu décousu : on passe d'une des trois jeunes filles mortes à une autre, puis à l'histoire de l'auteure, puis à d'autres jeunes filles agressées, puis à la voyante, ... c'est un peu difficile à suivre. Il faut s'accrocher tant pour le fond que pour la forme, mais c'est un livre qui laisse des traces.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Emma 30/10/2015 09:04

Dur sujet, mais tellement important d'en parler. A voir si je vais me lancer.

Yv 30/10/2015 10:41

C'est une lecture exigeante et forte, à toi de voir...

keisha 26/10/2015 17:54

Je n'ai pas osé m'y lancer!

Yv 27/10/2015 08:49

Tu peux, même si la lecture n'est pas légère, elle est surmontable

Noukette 26/10/2015 16:08

Visiblement on n'en sort pas indemne... Il m'intrigue ce livre...

Yv 26/10/2015 16:30

Non, c'est un livre fort qui fait le point sur un drame national en Argentine, mais plus largement également

Jostein 26/10/2015 08:16

L'auteur a beaucoup à dire sur le sujet et effectivement un cas en entraîne un autre. Je pense qu'elle n'a peut-être pas pris suffisamment de recul, parce qu'elle avait urgence à témoigner. Mais c'est aussi cela qui en fait un témoignage fort.

Yv 26/10/2015 09:38

Sans doute, on sent qu'elle est très impliquée, très concernée

Aifelle 26/10/2015 07:11

C'est un livre que j'ai l'intention de découvrir, c'est trop important d'en parler. Tant pis si c'est dur et un peu difficile.

Yv 26/10/2015 09:36

Un livre qui mérite qu'on s'y attarde même s'il est dur