Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Mille et un morceaux

Mille et un morceaux

Mille et un morceaux, Jean-Michel Ribes, L'iconoclaste, 2015..... Rentrée Littéraire 2015

Jean-Michel Ribes, écrivain, metteur en scène, cinéaste bien connu est aussi directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris depuis 2002. Réalisateur de Brèves de comptoir ou de Musée haut, musée bas, il est aussi celui des séries télévisées cultes -et pour une fois le mot n'est pas galvaudé- Merci Bernard et Palace. Plutôt que de se livrer à l'exercice de l'autobiographie, JM Ribes livre ici des anecdotes, des morceaux de sa vie : ses amitiés, ses inimitiés, ses amours, ses passions, ses créations. On y croise du beau monde et du moins beau, certains sont égratignés, mais tout est dit avec humour et une forme de bienveillance, d'admiration pour tous les gens croisés, même ceux avec qui le courant n'est pas passé.

Ce qui est très fort avec ce livre, c'est que je l'a pris par curiosité sur la liste de la Librairie Dialogues, dans le cadre de Dialogues croisés et qu'à peine commencé, j'ai eu du mal à le quitter. J'aime bien Jean-Michel Ribes, ce que je connais de lui, son humour et une partie des acteurs qu'il a fait jouer, Philippe Khorsand et Roland Blanche en tête ; mais il a tourné avec tellement de gens différents que la liste serait trop longue à citer ici. Donc je l'aime bien mais je ne l'avais jamais lu, et là je dois dire que sans être surpris je tombe sur des textes de différentes longueurs très bien tournés. Il a l'art de raconter ses histoires, de nous y intéresser même si nos mondes sont totalement différents : l'histoire de l'huissier qui déboule chez Topor lui réclamer une somme colossale et qui demande à assister aux séances d'écriture entre Topor et Ribes est à tomber (p.27), celle du déjeuner avec Raymond Queneau et son épouse (p.78/80) est un pur bijou de drôlerie et d'inconvenance... il y en a plein d'autres, des drôles, des légères, des tendres, des tristes, des vachardes (notamment pour le ministre de la culture F. Mitterrand, couard devant les manifestations des catholiques ultra conservateurs de Civitas contre la pièce Golgota Picnic qui se jouait au théâtre du Rond-Point).

Certaines histoires prennent le temps de s'installer, d'autres sont courtes. Les paragraphes sur les acteurs ou les personnes que l'auteur aime sont souvent courts, directs et sans emphase.

Il use aussi de l'aphorisme : "La pensée vient en pensant, le calcul en calculant, la vie en vivant, l'amour... pas toujours." (p.57) ou de toutes petites scènes :

"Dieu n'a pas d'existence, c'est l'existence." Phrase de Beatrix Beck entendue à dix-huit heures à la radio dans ma voiture le 19 avril 1993 place de l'opéra. Elle me transperce. Je reste pensif. Je brûle un feu rouge. Trois cent cinquante francs d'amende. Trop cher, je continue d'être athée." (p.211)

Au fil des pages que l'on lit sans se rendre compte que le livre est épais, on arrive très aisément à la fin, on croise des auteurs, des acteurs, des cinéastes, des metteurs en scène, des peintres, Gérard Garouste ami d'enfance -qui écrit aussi et que je veux absolument lire on m'en a dit tellement de bien- de JM Ribes ou Jean Cortot -que je ne connaissais pas, beau-père de l'auteur, dont l'œuvre, enfin ce que j'en ai vu en allant fureter sur Internet me plaît beaucoup, le genre de tableaux dont on ne peut se lasser de regarder, des hommes et des femmes moins connus aux postes pourtant indispensables pour faire tourner un théâtre.

Un bel hommage à toutes les rencontres qui ont nourri Jean-Michel, les bonnes comme les moins bonnes. Se dégage de ce livre une forme de sagesse qui pourrait se résumer par : "profite de tous les instants !"

Mille et un morceaux

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Dona Swann 01/10/2015 18:22

Pour moi, Ribes est un dramaturge ! il me reste à le découvrir encore...

Yv 01/10/2015 18:32

Il est l'effectivement, mais il n'empêche qu'il se débrouille très bien avec la biographie morcelée

Aliénor 25/09/2015 18:12

J'aime beaucoup l'aphorisme ;) Voilà un livre qui m'intéresse et me semble savoureux.

Yv 25/09/2015 20:29

Il l'est j'espère que tu passeras un bon moment

Claude LE NOCHER 22/09/2015 16:44

Salut Yves
On a forcément de la sympathie pour Jean-Michel Ribes, son franc-parler et son talent.
Amitiés.

Yv 22/09/2015 17:00

Salut Claude,
Oui, enfin, je pense qu'on a de la sympathie pour lui lorsqu'on pense un peu comme lui, parce que dans son livre il parle aussi de ceux qui voudraient le faire taire
Amicalement,

Oncle Paul 22/09/2015 14:36

Bonjour Yv
Ribes ami avec Topor et Arrabal.... Trois joyeux larrons iconoclastes. C'est également l'auteur de Merci Bernard puis de Palace émissions qui eurent leur heure de gloire à la télé
Amitiés

Yv 22/09/2015 16:59

Bonjour Paul, oui, il y a du beau monde dans ce livre, Topro, Khorsand, Roland Blanche, Jean Carmet, Gérard Garouste, on y croise même un Michel Sardou volontiers bagarreur dans ses jeunes années à l'internat
Amicalement,

Aifelle 22/09/2015 13:05

C'est quelqu'un que j'aime bien et j'espère que la bibli va l'avoir. Autrement j'attendrai le poche .. j'ai de quoi voir venir (et il faut absolument lire "l'intranquille" de Gérard Garouste)

Yv 22/09/2015 16:56

Ah merci, j'avais oublié le titre, je le note, il sera sans doute de mes prochains achats

Violette 22/09/2015 10:41

je guettais la sortie de ce livre... c'est un recueil de pensées alors? De courts récits?

Yv 24/09/2015 08:18

Non pas cette fois-ci

Violette 23/09/2015 21:08

ok merci. Pas de théâtre en tous cas! :)

Yv 22/09/2015 11:44

des courts récits de la vie de JM Ribes, une autobiographie par morceaux