Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Nord-nord-ouest

Nord-nord-ouest

Nord-nord-ouest, Sylvain Coher, Actes sud, 2015....

Deux jeunes hommes, Lucky et le Petit ont traversé la France de Marseille à Saint-Malo grâce à des voitures volées, des vols dans les magasins. Ils fuient un passé sans avenir et une sombre histoire de violence dont a on au début du roman que des bribes. En Bretagne, Lucky fait la connaissance de la Fille qui s'immisce dans ce duo. Le souhait des garçons est de passer en Angleterre. La Fille les suivra. La solution : le Slangevar, un voilier qu'ils emprunteront pour pensent-ils deux jours de mer, eux qui ne connaissent rien de la mer et de la voile.

Le début de ce roman est une pure merveille, l'écriture, les personnages, tout me plait. Les déambulations à Saint-Malo, les vols de voiture, la jalousie du Petit par rapport à la Fille, les préparatifs pour la traversée et même les débuts en bateau. C'est là où ça se gâte un peu pour moi : le langage devient technique, entre le noms des voiles, la manière de les manipuler, les techniques de voile, les instruments de bord, je me perds... je n'y connais rien à la voile, ça ne m'intéresse pas et je n'ai pas de dictionnaire de marine sous la main. Ça gâche mon plaisir de ne pas tout comprendre ce que je lis.

Ces réserves passées, ce bouquin est excellent. La force en est son écriture qui par petites touches raconte l'histoire des garçons, le lien indéfectible qui les lie. Elle sert aussi les relations entre les personnages, la jalousie, le désir du Petit pour la Fille, l'abattement qui gagne les trois à tour de rôle, le découragement, la promiscuité qui n'aide pas à bâtir de saines relations surtout lorsqu'une fille est au milieu de deux garçons. Le huis-clos est saisissant, cruel et lourd, chacun devra puiser dans ses réserves pour essayer de s'en sortir. L'atmosphère est pesante, parfois plus légère. Chacun des trois rêve d'un avenir lumineux, pas extraordinaire, pas de rêves de célébrité comme les jeunes abreuvés de conneries télévisuelles, juste une vie simple et sans embrouille.

L'amour, la mort, l'amitié, le sens donner à sa vie sont des thèmes éternels, si ce n'est les thèmes essentiels de toute la littérature, le cinéma et autre art ou même de toute vie tout simplement. Lorsqu'un auteur sait les mettre en mots et les incarner dans des personnages complexes et forts, ça donne un excellent roman comme celui-ci.

Second livre de la sélection du club de lecture de la librairie, le thème était la voile, puisque le premier livre était Un été. Y'a pas photo comme on dit, entre la légèreté et la densité, je prends la densité, donc Nord-nord-ouest.

Itzamna a un avis proche du mien, et Babelio en recense d'autres, tous très positif

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bouftif 08/03/2015 14:30

Sinon il y a Sud-sud-est de J Herrerias qui est sorti il y a peu de temps. Déjà rien que les titres sont pas originaux. Le contenu, c'est du déjà lu... Lire toujours les mêmes choses, moi non merci

Yv 08/03/2015 16:25

Pour ma part, je ne trouve pas que ce soit du déjà lu, puisque je n'ai quasiment rien lu qui se passe sur un bateau et je trouve que les personnages sont justement tout sauf stéréotypés. Mais chacun son analyse en fonction de ses lectures précedentes

keisha 06/03/2015 15:37

Si le vocabulaire technique n'empêche pas la compréhension générale des passages, ce n'est pas trop grave, si on considère tes éloges!

Yv 06/03/2015 17:50

Non pas, grave, le bouquin est très très bon

Hélène 06/03/2015 10:08

Comme toi suis pas fan de voile mais j'aime la Bretagne, donc je le note !

Yv 06/03/2015 17:50

Un beau voyage dans la Manche

Jostein 06/03/2015 08:50

C'est un huis clos qui pourrait me plaire. Si j'arrive à passer effectivement au-delà du langage technique.

Yv 06/03/2015 17:49

le langage technique n'est pas écueil insurmontable

clara 06/03/2015 07:20

j'ai trouvé vraiment très, très bien ce livre même si je n'y connais (presque) rien en voile!

Yv 06/03/2015 08:13

Moi aussi, mais pour être complet j'ai parlé de cet aspect qui a gêné d'autres lecteurs, lectrices en l'occurrence, du club de lecture

Aifelle 06/03/2015 06:34

Clara était très enthousiaste sur ce roman. Je note tes réserves sur la voile, mais comme ma bibliothèque l'a en commande, j'ai bien l'intention de le lire.

Yv 06/03/2015 08:12

Ce sont des réserves assez vite oubliées mais qui peuvent être gênantes