Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Yv

Le blog de Yv

Des livres, des livres... encore des livres, toujours des livres. Parfois un peu de musique.

Ça coince ! (27)

Ça coince ! (27)

Notre famille, Akhil Sharma, L'olivier, 2015 (traduit par Paule Guivarch)..

Ajay, à peine dix ans quitte l'Inde pour les États-Unis où son père s'est installé depuis un an. Ajay et Birju son grand frère s'adaptent à leurs nouvelles vies aisément jusqu'au jour ou Birju est victime d'un accident terrible. La famille doit faire face alors à cette nouvelle situation, chaque membre recherchant l'aide dont il a besoin différemment.

Que dire ? Que dire ? Que je me suis ennuyé ? Certes non, enfin, un peu quand même. Que j'ai aimé ? Non plus. En fait, je suis passé au travers de ce roman sans qu'il s'imprime en moi. L'histoire d'Ajay ne m'a pas du tout touché, j'ai eu l'impression d'une vague connaissance qui me raconterait sa vie avec ses bonheurs et ses malheurs, sans que je compatisse ou que je me réjouisse. Imaginez la scène : je revois une vieille connaissance, on s'arrête prendre un verre dans un bar et, pendant qu'il me raconte sa vie, totalement absorbé par ce qu'il dit, mon esprit s'évade, je regarde au-dessus de mon interlocuteur -qui en l'occurrence est un monologueur (?)-, entend sa voix mais ne l'écoute plus, sans que lui ne s'en rende compte. Vous comprendrez dès lors que je n'ai pas d'avis sur ce roman. Alors pourquoi écrire un demi-billet dessus me questionnerez-vous ? Ben oui, pourquoi ? Juste pour faire mon intéressant, bien sûr..

Le club des pauvres types, Jonathan Curiel, Fayard, 2015..,

Paul quitte son appartement de célibataire pour s'installer avec Claire sa compagne.C'est le moment pour lui de faire le point, de se trouver face à ses angoisses, à ses questions que font naître la vie à deux. Ces deux trentenaires petit à petit voient leurs amis s'installer, se marier et avoir des enfants, la vie autour d'eux change...

Très inégal ce roman à réserver tout de même au public visé, les trentenaires voire jeunes quarantenaires pour qui ces souvenirs ne sont pas trop lointains.  Les débuts de chapitres peuvent être longs, les dialogues sont beaucoup plus vifs et intéressants, on y lit pas mal de réflexions drôles, décalées qui parfois font mouche et parfois font un peu "bonne blague à recaser". On sent que l'auteur en a sous le pied mais qu'il ne se libère pas totalement, ce qui fait que les bonnes intentions ne sont pas exploitées à fond. Ah, comme j'aurais aimé plus de délire et de décalage ! Certains passages sont très réussis, comme la visite du jeune couple à Ikea avec les parents de Claire, et le désintérêt de Paul qui demande à son beau-père "au crâne dégarni et au style élégant s'il souhaite (l)'accompagner quelques minutes dans la piscine à boules mais il ne répond pas, hélant son épouse comme pour se débarrasser de (lui)". (p.27), ou encore le séminaire avec une collègue très en forme.

Mes souvenirs de trentenaire jeune installé et jeune papa sont un peu anciens, je ne suis sans doute pas le lecteur visé par ce roman qui devrait convenir à la génération qui me suit, qui lui parle directement. 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Itzamna 26/04/2015 15:16

Euh... tu peux supprimer des commentaires... Mon PC étant un peu lent à la détente, j'ai cliqué cliqué cliqué... plusieurs fois sur Valider... ;-)

Yv 26/04/2015 16:35

Je viens de le voir, je supprime...

Itzamna 26/04/2015 15:12

Bon bah j'ai coincé également avec Notre famille. J'étais très déçue parce que j'en attendais beaucoup plus. Tant pis pour cette dois.

Yv 26/04/2015 16:34

On se rattrapera sur d'autres lectures...

Claude LE NOCHER 26/04/2015 09:55

Salut Yves
J'aime bien ta rubrique "ça coince"...
Avec "Le club des pauvres types", j'ai aussi un souci. Un peu envie de savoir comment un jeune couple peut surmonter la vie ensemble... et puis bon, finalement, je ne sais pas...
Amitiés.

Yv 26/04/2015 10:01

Salut Claude, Non, sous le prétexte d'un livre de génération, on n'en sait pas plus au début qu'à la fin, c'est parfois lourd, parfois drôle certes.
J'aimerais bien arrêter ma rubrique "ça coince" mais que veux tu parfois, ça coince...
Amicalement,

zazy 25/04/2015 21:48

Au vu de la couverture, j'aurais laissé tomber le second
Nous partageons une déception indienne

Yv 26/04/2015 09:55

Oui, j'aurais dû me douter à la couverture que le texte serait à l'avenant. Quant à l'Inde, elle peut donc réserver quelques déceptions

Alex-Mot-à-Mots 25/04/2015 17:19

Le second n'est pas passé loin de la réussite pourtant.

Yv 26/04/2015 09:53

Disons qu'il y a en son sein de bonnes réparties, des passages drôles, mais l'ensemble est faible et décousu

keisha 25/04/2015 13:27

Hum. Tu n'es plus un trentenaire flamboyant, c'est ça? ^_^

Yv 26/04/2015 09:53

Moi ? Mais j'ai à peine 27 ans....

titoulematou 25/04/2015 09:59

Bonjour,
J'ai lu le premier livre et moi aussi je n'ai pas accroché, la quatrième de couverture c'est un peu toutes l'histoire... j'ai attendu que quelque chose se passe... en vain .. je n'ai même pas chroniqué!

Yv 26/04/2015 09:52

Il faisait partie du choix pour le club de lecture de la librairie et l'avis est quasi unanime

Le Papou 25/04/2015 09:32

Pas tenté ni par l'un ni par l'autre. De toutes façons ma PAL déborde.
Amicalement
Le Papou

Yv 26/04/2015 09:51

Tu peux les éviter, l'un comme l"autre.
A bientôt