Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sur la route avec Jackson

Publié le par Yv

Sur la route avec Jackson, Marc Villard, Cohen&Cohen, 2018.....

1951, Jackson Pollock se rend à Gallup, Nouveau-Mexique pour assister à une cérémonie de peinture de sable faite par Sam Begay, indien navajo.

1956, Patti et Dan Fraser, frère et sœur, cambriolent une banque, parviennent à prendre la fuite avec du pognon mais aussi deux toiles de Pollock. 

Court récit noir, comme souvent avec Marc Villard, qui -comme toujours chez Marc Villard- fait le tour de la question sans tergiverser et s'embarrasser de circonvolutions oiseuses. Les deux malfrats sont des gens simples, pas vraiment des cadors, juste une sœur entraînée par son frère paumé et qui, tous deux vont très vite se retrouver aux prises avec des gens d'une catégorie supérieure dans le crime. Marc Villard écrit là, une histoire à la Bonnie and Clyde (moins hémoglobinesque tout de même, cette référence m'est venue plutôt dans les descriptions de Patti et Dan), autour de l'oeuvre de Jackson Pollock. Un bref portrait de l'artiste est dressé, de sa personnalité plus que de ses toiles, alcoolique invétéré mondialement connu, qui a révolutionné l'art abstrait. 

C'est très bien fait, rien de superflu, et l'auteur en plaçant son histoire à l'époque de Pollock nous évite les références aux portables, à l'ADN, à tout ce qui abonde dans les polars d'aujourd'hui et qui, gâche parfois mon plaisir. Donc rien de gâché, au contraire, une plongée dans l'Amérique des années 50. Bon comme un vieux polar que l'on reprend de temps en temps. Bon comme un vieux film de ces mêmes années. Tout est là pour le plaisir du lecteur.

A noter que ce titre, édité chez Cohen&Cohen est agrémenté de détails de la Composition N°16 de Jackson Pollock et que la collection Art noir de l'éditeur, toute en couverture et tranches de pages noires, change pour cause de fragilité, les romans noirs adoptent une présentation plus classique qui, si elle est moins marquée et originale, n'enlève rien au plaisir de lire des polars dans le monde de l'art.

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 22/11/2018 11:23

Bon comme un vieux scotch que l'on déguste en lisant le roman ?

Yv 23/11/2018 08:23

oui, quand on aime le scotch...

manou 21/11/2018 09:50

Encore un bon polar que tu me fais découvrir...en plus un polar qui va droit au but sans fioriture...à tester donc un de ces jours. Bonne journée

Yv 21/11/2018 12:20

Marc Villard est le spécialiste ès polars courts, directs

Yv 21/11/2018 12:20

Marc Villard est le spécialiste ès polars courts, directs

Mimi 21/11/2018 08:50

Donc double bonus ici, un polar plus la découverte d’un artiste (dont seul le nom m’est connu) et de ses oeuvres. Merci Yves !

Yv 21/11/2018 12:21

Voilà, je connaissais ses œuvres mais pas sa vie, que, je ne sais pas pourquoi, j'avais imaginée plus posée, paisible